01 janvier 2011

Les dossiers Dresden tome 2 : Lune fauve, de Jim Butcher

Si vous suivez un peu l'actualité littéraire, il ne vous aura pas échappé l'arrivée en force d'un nouveau genre au sein des rayons fantastiques/sf : la bit-lit. En quelques mots la bit-lit propose généralement une enquête dans un monde tel qu'on le connait, à ceci près que les créatures magiques (vampires, loups-garous...) sont connues des humains, et occasionnent de belles catastrophes.


Alors maintenant que les séries de ce style envahissent les rayons, ça devient de plus en plus difficile de trouver des oeuvres originales (oui parceque l'héroïne en mal d'amour qui veut montrer qu'elle est indépendante face à ces saloperies de bestioles magiques, on a fait le tour je crois).


Et c'est pour cela que lorsque j'ai vu ce cycle des Dossiers Dresden à la librairie, et que j'ai remarqué que cette fois le personnage principal était un homme, eh ben j'ai pas hésité longtemps avant de l'acheter.

 

Dresden_tome_2

 

 

Les affaires ne vont pas fort. Elles sont même en arrêt maladie ! Chicago devrait regorger d'affaires juteuses pour le seul magicien de l'annuaire, et pourtant, l'agenda d'Harry est aussi vide que le crâne d'un zombie.

Ah, enfin un meurtre ! Enfin, si on peut dire...

La police a besoin d'Harry pour élucider un cas très particulier : un corps en charpie, d'étranges empreintes griffues, la pleine lune... ça ne vous dit rien ?

 

L'un des atouts majeurs de cette saga, c'est surtout le fait que le héros principal ne soit pas une femme mais un homme. Et grâce à ça, exit les éternels triangles amoureux, exit les scènes torrides dont l'intérêt par rapport à l'intrigue est proportionnellement inverse aux détails desdites scènes...

Harry est un gars qui ne dirait pas non à une histoire amoureuse, mais qui se retrouve dans tellement d'embrouilles qu'il n'a juste pas le temps pour s'occuper de tout ça.

Et malgré tout, il garde un sens de l'humour qui donne un côté assez frais à l'histoire, côté enrichi par les descriptions, qui ne sont pas trop longues mais suffisamment précises pur nous permettre de s'insérer dans le décor.


L'univers dans lequel se déroule l'enquête est relativement riche, et même s'ils réutilisent des créatures maintes fois utilisées(dans ce tome ce sont donc les loups-garous), Butcher sait leur donner des attributs suffisamment originaux pour ne pas lasser le lecteur. On sens qu'il veut nous montrer un aspect plus psychologique, plus moral, qui est bien souvent absent de la plupart des romans de ce type, et pour ma part j'avoue que ça m'a plutôt plu.


A propos de l'enquête justement, elle m'a semblé relativement bien construite (alors que les romans policiers c'est pas trop mon truc en temps normal), et je n'ai pas trouvé - contrairement (encore) aux autres cycles du même type - qu'elle avait l'air sorties de nul part (peut-être parce qu' Harry côtoie directement le réseau de la police par le biais de l'agent Murphy), tout se tient et les rebondissement ne tombent pas comme ça devant le héros... encore un point positif donc.

 

JimButcher

 

Jim Butcher


Si vraiment on devait dire du mal des Dossiers Dresden, je pense qu'on pourrait dire que parfois on n'échappe pas à quelques longueurs, à vouloir trop enrichir l'enquête elle en devient parfois un peu lassante, au point qu'on n'en apprécie pas le dénouement à sa juste valeur. Lorsque j'y suis arrivée j'ai plus pensé "ah bah quand même c'est pas trop tôt…" que "ah d'accord c'était luiiii" (oui ça rend mal en version texte)


Pour résumer un peut tout ça, la série des Dossiers Dresden est donc une série que je recommanderai à tout fan de bit-lit, ne serait-ce que pour avoir pour une fois fois le point de vue d'un homme. 

Et pour les serievores, y'a même une série qui a été diffusée il y a quelques années, cependant, n'ayant pas encore eu le temps de regarder ne serait-ce que le pilote, je ne vais pas pouvoir vous en dire grand chose.

J'ai lu ce roman dans le cadre d'une lecture commune organisée par Livraddict, donc si vous souhaitez avoir d'autres avis, n'hésitez pas à voir les chroniques des autres participants : latite06, Lexounet, Morgouille, zatoun, Heclea, blueverbena, Yumiko, Taleisin, Phooka, Frankie, Penelope, Pommette, petit-lips...

 


Commentaires sur Les dossiers Dresden tome 2 : Lune fauve, de Jim Butcher

    Je suis assez d'accord avec toi en ce qui concerne les longueurs dans ce tome! Ce qui ne m'a pas empéchée d'apprécier ma lecture!
    Bonne année.

    Posté par Phooka, 01 janvier 2011 à 17:58 | | Répondre
  • Je n'ia pas du tout ressenti de longueurs pour ma part, j'ai adoré
    Rdv pour le trois

    Posté par Lexounet, 03 janvier 2011 à 07:14 | | Répondre
  • Lexounet > Oui, dès qu'il y a une Lc pour le tome 3 je m'inscris, ça c'est sûr ! =D

    Posté par Lou, 03 janvier 2011 à 13:27 | | Répondre
  • Comme Lexounet, je n'ai pas ressenti une seule longueur dans ce tome ! L'action rythme le tout à merveille !
    Je ne suis pas non plus d'accord pour le "exit les éternels triangles amoureux" ! Il ne se passe encore rien pour l'instant, mais pour moi l'épisode de la conscience amorce les prémices d'un triangle Murphy-Harry-Susan.
    Par contre je te rejoins pour l'histoire très bien construite !

    Posté par Morgouille, 03 janvier 2011 à 21:15 | | Répondre
Nouveau commentaire